Les Carnets de voyage

L'auto-édition Natpalette produit et vend mes ouvrages de carnet de voyage.

Je vais tenter de vous apporter mon expérience sur la réalisation des carnets de voyage, en voyage!:)

 

Un carnet de voyage est avant tout un moyen pratique, ludique, intéressant pour retranscrire mes impressions et émotions au moyen de divers biais d'expression comme l'écriture et le dessin. Un véritable journal de bord qu'on prend plaisir à étoffer au fil des jours, surtout si l'on s'émerveille de chaque découverte ! On peut s'intéresser à des détails qui ont toute leur importance pour nous autant qu'à de vastes paysages majestueux qui procurent contemplation et quiétude. Tout est bon, on n'a jamais tort et j'irai jusqu'à dire qu'on a toujours raison dans ce qu'on choisit d'exprimer et d'étayer ! Le carnet de voyage est bien un outil à mettre entre les mains de tous ceux qui le souhaitent, c'est le plaisir qui compte avant tout.

 

Dans mes carnets personnels, j'aime y transcrire l'histoire d'une personne ou d'un lieu. Je prends plaisir à partager les informations que j'apprends sur ce qui m'entoure et que je trouve tellement intéressant. Les lieux, les gens ont des vies, une mémoire, une histoire. Tout cela m'émeut et ça se ressent dans mes choix d'écriture. Les dessins sont quant à eux des croquis, car quand je cherche à capter l'instant et l'ambiance du lieu où je me trouve, je n'ai jamais le temps de peaufiner tous les détails d'une réalisation. Le croquis devient alors un style à part entière, avec le charme du non fini, l'art de savoir y intégrer des respirations et la beauté d'un seul trait efficace et bien placé, un jet d'énergie de l'expression de l'instant.

 

Les outils que j'utilise doivent être pratiques à transporter et à utiliser sur place. On se retrouve facilement les fesses sur une pierre, dans l'herbe ou sur des marches d'escalier, et on fait comme on peut pour peindre avec son matériel. Les gros tubes d'acrylique à foison et mon chevalet par exemple, ne sont vraiment pas adaptés ! Je vais préférer l'aquarelle pour ses diverses qualités en situation et ma trousse de gouaches pour avoir le choix sur place. Je n'oublie pas mon incontournable stylo noir à encre fluide, la praticité incarnée. Un pinceau avec réservoir d'eau intégré est aussi très pratique en voyage pour l'aquarelle. Le temps compte également dans le choix du matériel, il faut que ça sèche vite. La peinture à l'huile par exemple n'est pas une peinture adaptée au voyage. En effet elle met bien plusieurs jours à sécher, et on risque très fort d'abîmer sa réalisation en reprenant la route.

 

Peindre son carnet de voyage attire beaucoup les curieux locaux qui viennent jeter un œil sur la création en cours. C'est un excellent moyen d'engager les échanges si on souhaite profiter et s'ouvrir au pays. On en garde de merveilleux souvenirs !

 

Natacha Zenatti